business-france

Plateformes freelance : laquelle choisir ?

freelance

Débutant ou amateur dans le monde du freelance, vous avez du mal à choisir la bonne plateforme freelance pour dénicher des missions ? C’est assez normal, car rien qu’en France, elles se comptent par des dizaines, si on ne cite que : Malt, Freelance Republik, 5euros.com ou encore crème de la crème. En effet, les plateformes de freelance rassemblent plusieurs milliers de sites spécialisés, généralistes et parfois internationaux. Ainsi, les travailleurs indépendants en quête de nouvelles missions pourraient se lancer et trouver de nouveaux clients. Mais trouver la plateforme idéale n’est pas toujours chose aisée. De plus, il faudrait s’assurer de coopérer avec un tiers bon payeur. Voici quelques conseils pour vous aider à y voir plus clair.

La fiabilité de la plateforme et le mode de paiement : des éléments à vérifier

Fiabilité de paiement, sécurité des contrats… une plateforme freelance possède un rôle bien plus important qu’un simple annuaire. A priori, elle devrait se montrer comme étant un vrai tiers de confiance. Pour s’assurer de sa fiabilité, il n’y a rien de plus simple que de demander les avis des utilisateurs. Pour ce faire, vous pouvez contacter directement les freelances qui utilisent la plateforme pour vous témoigner de leur expérience vécue. Une autre alternative existe également : consulter les avis laissés sur la toile.

Avec une plateforme freelance, finis les risques d’impayés et les délais de paiement à rallonge. Toutefois, il faut s’attarder sur la vérification des conditions de paiements. En effet, vous serez amené à choisir entre un portefeuille digital disponible à la livraison de la commande comme celui de 5euros.com ou bien un tarif mensuel imposé comme sur crème de la crème. Selon votre situation financière et vos dépenses, il reste à vous de voir la solution qui vous semble la plus adaptée.

Upwork : un géant mondial dans ce domaine

Ayant vu le jour en 2015, Upwork est reconnu par sa forte capacité à mettre en relation clients et freelances. Avec un volume d’annonces avoisinant 3 millions par an, l’entreprise assume entièrement son rôle de plateforme généraliste. Cette plateforme freelance propose des métiers de tout genre. Développeurs, graphistes, comptables, spécialistes du marketing ou de la finance : tout y est. Toutefois, le profil des travailleurs indépendants doit répondre aux offres de leurs clients potentiels tout en précisant leurs tarifs et compétences correspondant au thème de la mission. Par la suite, le client pourra confirmer sa proposition ou bien négocier les tarifs proposés. Bien que la majorité des annonces sur Upwork soient en anglais ; les francophones peuvent également profiter d’un très grand nombre de missions. Avec un tel site, vous pouvez jouir d’une application pour faire un suivi du temps de travail en cas de facturation à l’heure, ainsi qu’une plateforme de partage de fichiers. En outre, il existe des systèmes de messagerie, de chat et de vidéos intégrés. Upwork est donc un bon choix pour se lancer rapidement.

Quelques questions à se poser avant de choisir

Comme tous les sites de freelance ne proposent pas des services identiques, il s’avère essentiel de se poser plusieurs questions et de déterminer ses propres besoins afin d’identifier la plateforme idéale. À combien s’élèvent les commissions sur les prestations ? Existe-t-il un coût d’inscription ? Quels sont le niveau de visibilité et le niveau de concurrence sur la plateforme ? Les prix affichés sont-ils satisfaisants ? En somme, il convient de voir précisément les différents points positifs et points négatifs de chaque plateforme. En tout cas, si vous hésitez encore à débuter avec une plateforme freelance généraliste ou spécialisée pour un travail à plein temps ; le mieux serait de maximiser les inscriptions afin d’augmenter vos chances de trouver des missions.

Quitter la version mobile