Le closing : les techniques pour conclure vos ventes

closing

Il parait que la source de revenu occasionné par ce métier n’est pas légère. En effet, ce dernier valorise la relation humaine. Le « closing » met plus en confiance le client. Qu’est ce que le closing ? Focus sur ce qu’il faut savoir.

Comment conclure vos ventes avec les techniques de « closing » ? 

L’origine du mot « closing » vient des États-Unis, notamment d’Amérique du Nord. Qu’est ce que le closing ? Ce terme anglais signifie la technique de conclusion de vente dans le domaine commercial. Son objectif consiste en la transformation du prospect en client. Le domaine a pour finalité de vendre des produits à forte valeur ajoutée. Il faut bien déterminer la typologie de client à cibler en amont. Vous devez bien préparer les différentes étapes de prospections. Pour ce faire, définissez votre produit ! Effectivement, le produit ou service à proposer doit répondre au besoin du client. Il est judicieux de bien préparer votre argument commercial afin de mieux vendre. Essayez de repérer les signaux d’achat ! Lorsque le prospect présente un réel intérêt pour le produit et montre un signe d’ouverture, cela signifie que le « closing » est en phase de réalisation. La conclusion de la vente doit être effectuée après les dernières objections du prospect, il arrive toutefois que le client émette un long moment de silence. Les bénéfices de votre offre devront être présentés au client à cette occasion. Si le client hésite pour conclure la vente, mettez en valeur la rareté du produit. Vous pouvez lui proposer d’autres alternatives en lui donnant l’impression d’effectuer un choix. En cas d’hésitation, inversez les rôles en transformant votre client en vendeur. Demandez-lui de vous fournir les arguments pour le convaincre. Pour susciter l’achat immédiat, vous utiliserez les techniques de concession (rabais ou livraison gratuite). Visitez ce site pour plus de détails.

Quels sont les principes du « closing » ? 

Pour acquérir des nouveaux clients sur le marché, le fait de pratiquer « les techniques de “closing” » est conseillé. Le closing c’est quoi ? C’est une nouvelle technique de persuasion centrée sur l’être humain. Vous gagnerez la confiance du client grâce à l’écoute et l’apport de solution face à ses besoins et ses appréhensions. Le terme « closing » signifie « fermeture », la conclusion de vente est sa raison d’être, il arrive que cette étape finale embrouille les entrepreneurs. En principe, la vente se passe par téléphone ou par visioconférence, afin de toucher un maximum de client en peu de temps.

Le « closer » analysera les besoins du client en apportant les bonnes argumentations. La contrainte en termes de lieu n’existe pas. Ce sont les produits ou services positionnés haut de gamme qui font l’objet du « closing ». Cette technique aide les coachs, conférenciers et entrepreneurs à conclure leur vente. L’empathie figure parmi une des qualités principales que les bons vendeurs doivent acquérir. Pour cela, il est recommandé de cerner les besoins de votre client en vous mettant à sa place. Ainsi, votre offre correspondra mieux à ses besoins et ses désirs. L’objectif du « closing » consiste à satisfaire au maximum votre interlocuteur pour qu’il passe facilement à l’acte d’achat. En principe, le « closing » vous permettra d’accroitre le taux de conversion maximum en peu de temps et de signer plus de contrats sans vous déplacer.

Pourquoi engager un « closer » pour conclure une vente ?

Actuellement, la concurrence sur le marché devient très dure. Pour augmenter leur chiffre d’affaires, les entrepreneurs engagent des « closers » pour conclure leur vente. Qu’est ce qu’un closer ? C’est une personne qui incitera le prospect à effectuer l’acte d’achat. Vous pouvez éprouver des difficultés au moment de la conclusion de vente. Il contactera les prospects par téléphone pour les convaincre. Le « closer » assurera de la compatibilité du produit avec le besoin du client. Il doit développer une bonne capacité d’écoute et assurer une bonne flexibilité avec le client. Il s’occupera de la négociation pour convaincre le client potentiel à conclure la vente. De nouvelles techniques de persuasion sont utilisées pour améliorer votre processus de vente. Des arguments de vente solides seront employés pour résoudre les objections du futur client. Ainsi, vous rehausserez la vente et la notoriété de votre entreprise. 

Comment bien choisir votre « closer » ?

Le « closer » devient incontournable pour toute société qui veut réussir à se faire une place sur le marché. En effet, vous devez choisir un « closer » qui sait enlever les blocages émotionnels du prospect. Un bon « closer » fournira des solutions adéquates pour parvenir à la conclusion de vente. Le bon choix de « closer » vous permettra d’accroître vos ventes. Engagez une personne dynamique et intègre ! La motivation s’avère cruciale quant au choix de votre « closer ». Il sera plus productif et vous valorisera auprès de vos prospects. Embaucher une personne qui n’est pas compétente va ternir l’image de votre entreprise. Le « closer » occupe une position vitale au sein de ce dernier. Vous devez miser sur sa crédibilité, la confiance s’avère très importante en matière de « closing ». Il se peut que des données secrètes soient en possession de votre « closer ». Recrutez une personne qui partage votre vision. En effet, il doit véhiculer la valeur et l’image que vous voulez transmettre. Pour choisir un « closer », vous pouvez avoir recours aux suggestions de vos amis ou collaborateurs. Vous pouvez aussi consulter les sites web ou les réseaux sociaux. 

Qu’est-ce qu’une facture conforme ?
Qu’est-ce qu’une facture conforme ?