Les différentes méthodes de découpage de projet

La gestion de projet sans organisation ni méthode n’est rien. Pour réussir votre projet, vous, ainsi que votre équipe, devez être bien organisés et efficaces. Pour cela, il vous faut suivre l’une des méthodes de découpage de projet. Cela vous aide à bien organiser votre projet.

Les méthodes traditionnelles

Les méthodes classiques ou traditionnelles sont les méthodes de découpage de projet les plus utilisées dans la gestion de projet. Elles sont aussi appelées méthodes en cascade. En effet, chaque étape doit être effectuée afin de passer à la suivante. Lorsqu’on applique ces méthodes, il faut que l’équipe projet suive le cahier des charges et travaille sur le projet jusqu’à sa livraison. Elle ne possède pas d’interaction avec le client recevant son projet lorsque celui-ci est terminé. D’ailleurs, tout doit être prévu. Il faut que l’équipe s’engage sur le planning précis et définisse toutes les tâches à effectuer. L’inconvénient majeur, c’est qu’il n’y a pas d’endroit pour les imprévus et pour les changements. Puis, le client est souvent déçu, car les attentes ont évolué ou bien le contexte a changé. Les imprévus peuvent survenir, et les ajustements doivent être effectués. Cela implique des coûts supplémentaires et des retards.

Les méthodes Agile

Les méthodes Agile sont des méthodes de découpage de projet qui sont moins rigides et plus efficaces que les méthodes traditionnelles. Ces méthodes placent les besoins des clients au sens des priorités du projet. Les méthodes Agile offrent une meilleure visibilité et une grande flexibilité dans la gestion du projet. Cela permet à l’équipe d’être réactive aux attentes des clients. Ainsi, le projet est découpé en mini-projets. Au lieu d’attendre la finition à 100 % du projet pour être livré au client, l’équipe délivre les tronçons utilisables et chacun nécessite la validation du client afin de passer au suivant.

La méthode adaptative

Plusieurs projets évoluent et ont des exigences. Ces exigences peuvent être non définies. Dans ce cas, il n’est pas facile de les gérer avec la méthode traditionnelle. La méthode adaptative est créée afin de s’adapter toujours aux changements de la situation d’un projet. Un projet est constitué de nombreux éléments variables comme les coûts, les risques, la complexité, la durée, les compétences de l’équipe, l’instabilité du marché, le climat économique, la technologie utilisée, l’implication du client, etc. L’approche adaptative s’accorde aux différentes variables de votre projet. En effet, chaque projet est différent. Il doit être ainsi traité avec une approche différente. La méthode adaptative n’est pas comme les méthodes traditionnelles. Vous ne suivez pas scrupuleusement le planning de travail, mais il faut essayer de comprendre la situation et s’y adapter en faisant preuve de la créativité.

Quel logiciel choisir pour manger un projet de A à Z ?
Comment bien gérer son temps lorsdqu’on pilote un projet ?