Portage Salarial : Comment ça fonctionne ?

Portage Salarial

Le portage salarial devient aujourd’hui une tendance dans l’univers de l’entrepreneuriat. C’est un type de travail qui a fait son apparition dans l’univers du travail. En effet, il s’agit d’un dispositif atypique qui lie les bénéfices de l’entrepreneuriat et les avantages du salariat. Un consultant en portage salarial profite dans ce cas d’une indépendance sur l’organisation de son travail et d’une protection sociale entière. Si besoin, il peut demander un accompagnement personnalisé qui l’aide à développer son activité selon ses compétences. Ainsi, il profite aussi d’une réduction des charges sociales. Comment fonctionne le portage salarial ?

La partie administrative à la charge de la société de portage

Les indépendants doivent savoir comment fonctionne le travail avec le portage salarial. En effet, travaillez en tant que freelance, cela dit, à son propre compte nécessite un investissement personnel. Ce dernier s’avère toutefois incompatible avec la vie privée. Le souci est qu’entre les prospections et les négociations, la réalisation des missions et les différentes obligations administratives de tout genre, les heures pour effectuer le travail, etc. C’est difficile de concilier vie personnelle et vie professionnelle.

En fait, les travailleurs ont peu de temps pour vivre leur vie. Heureusement, avec le portage salarial, c’est l’entreprise qui gère cette partie administrative. Le consultant ne s’en occupe plus, cela dit, c’est très différent du travail d’un auto entrepreneur en freelance. De plus, la société s’occupe de la gestion de la facture des interventions, elle encaisse les rémunérations versées par les clients. Elle calcule aussi les charges sociales. Ce qui permet un énorme gain de temps pour l’entrepreneur.

La société de portage offre dans ce cas au travailleur la possibilité de jouir du statut de salarié tout en effectuant les missions en toute autonomie. Il ne se soucie plus des risques de non-paiement par les clients ou des problèmes liés aux transactions. Il bénéficie également d’une meilleure protection sociale. Il reçoit aussi son salaire chaque mois comme un salarié d’une entreprise sans être contraint de se rendre dans un local 8 heures par jour.

Les conditions à respecter pour intégrer le monde du portage salarial

Pour travailler en tant qu’indépendant en portage salarial, quelques règles sont à respecter. Tout d’abord, le travailleur doit être une personne motivée et ne doit pas avoir peur de se lancer dans le freelance. En effet, il doit assurer être capable de gérer son emploi du temps. Ensuite, comme un entrepreneur, il est dans son obligation de prouver qu’il dispose de toutes les qualités requises pour exercer différentes missions. Et pour terminer, les entreprises recherchent des travailleurs ayant la capacité d’offrir des solutions convenables et de les fixer à des tarifs moyens. Avec ces conditions réunies, une personne est apte à se présenter comme un consultant en portage salarial.

Si vous avez envie de vous assurer que ce mode de travail est ce qu’il vous faut ou si vous en avez juste besoin comme complément d’information, participez alors à des réunions. Depuis quelques années, elles sont organisées en France pour renseigner les jeunes qui sont intéressés.

Le salarié peut se concentrer sur sa mission

Une des raisons qui poussent les jeunes d’aujourd’hui à opter pour ce mode de travail, c’est qu’il permet de se concentrer sur l’essentiel. Puisque le travailleur en freelance va confier les paperasses administratives à l’entreprise de portage, il n’est plus dans l’obligation de rechercher l’équilibre entre son cœur de métier et la gestion de son temps. Il est libre alors de réaliser différentes missions. S’il veut augmenter son chiffre d’affaires, il a de la chance puisqu’il peut y consacrer tout son temps. Il a également la possibilité d’établir un business plan fiable. Cela lui permet en même temps de vivre une vie privée beaucoup plus épanouie.

Domiciliation commerciale à Paris : quels avantages ?
Quelle formation pour devenir manager ?