Quel est rôle de la comptabilité de gestion ?

comptabilité de gestion

Incontestablement, la comptabilité est un concept à ne pas négliger au sein d’une entreprise. Elle inclut deux grandes notions : la comptabilité générale et la comptabilité de gestion. La plupart des entreprises n’utilisent pas (ou utilisent très peu) la comptabilité de gestion en raison de son caractère “facultatif”. Or, la comptabilité de gestion est très importante pour l’entreprise. Elle complète la comptabilité générale dans ses fonctions et s’avère être un outil utile et décisif. Quel rôle joue concrètement la comptabilité de gestion? Découvrez-le dans cet article.

Comptabilité de gestion : qu’est-ce que c’est ?

La comptabilité de gestion, autrefois appelée comptabilité analytique, est un outil de gestion interne permettant à l’entreprise d’évaluer ses couts. Elle permet d’analyser les couts et de calculer la rentabilité des produits, services et activités de l’entreprise. Quand on parle de “couts”, il s’agit des moyens financiers mobilisés, engagés, utilisés et consommés dans le processus de production d’un produit.  Ainsi, afin de gérer efficacement vos couts et vos dépenses, vous pouvez recourir aux services de qualité d’Expensya.

Comptabilité de gestion : quel est en l’utilité ?

La comptabilité de gestion, comme vous l’aurez compris, est fort utile pour l’entreprise. Elle retrace toutes les opérations effectuées dans le processus de fabrication d’un produit ou de fourniture d’un service. De cette façon, les responsables de l’entreprise sont informés des détails des frais engendrés et des bénéfices à venir. La comptabilité de gestion joue ainsi rôle (03) rôles principaux.

Facilite l’analyse et le traitement des informations

La comptabilité de gestion permet de mieux gérer les couts  en les classifiant selon leur nature. Cela permet de mieux les traiter et de maîtriser de manière exhaustive toutes les dépenses effectuées. Ces couts sont essentiellement :

·        couts directs : directement engagés par l’entreprise dans la fabrication d’un produit ou la fourniture d’un service donné ;

·        couts indirects : couts de gestion utilisés dans la production de plusieurs services et produits ;

·        couts fixes : qui ne changent pas en cas d’augmentation ou de diminution du niveau de production ou des ventes de l’entreprise ;

·        couts variables : qui augmentent ou diminuent selon que le niveau de production ou des ventes augmentent ou diminuent.

Permet de calculer facilement la rentabilité

La comptabilité de gestion, permet de répartir les dépenses selon la classification des différents couts liés à la production. Le calcul de la rentabilité des tâches effectuées devient alors très aisé. Vous maîtriserez vos couts de revient ainsi que vos marges bénéficiaires. Cela permet donc d’améliorer vos rendements, de revoir le processus de production si nécessaire, de travailler plus efficacement et de surcroît d’augmenter votre taux de rentabilité. Par conséquent, vous gérez mieux votre comptabilité d’entreprise.

Aide à prendre les grandes décisions de gestion

Une fois que vous êtes fixé sur les couts et les bénéfices après le processus de production, et toutes les activités y afférentes, vous pouvez mieux prendre vos décisions. Mais quelles decisions ?

·        celles liées à la fixation du prix de vente d’un produit ou d’un service ;

·        celles liées au prix d’établissement d’un devis ;

·        celles relatives à la rentabilité de la production ou d’une activité ;

·        celles liées aux actions à réaliser dans le but de corriger les mauvais rendements.

Quels sont les avantages de la comptabilité de gestion ?

La comptabilité de gestion est un outil hautement nécessaire à la viabilité d’une entreprise. Elle améliore les stratégies de production et de gestion des couts et des dépenses. La comptabilité de gestion n’est pas obligatoire, vu qu’elle n’est pas encadrée par des normes spécifiques. Toutefois, l’utiliser vous permettra immanquablement de prévenir les difficultés que vous rencontrerez. Elle permet entre autres :

·        d’améliorer votre processus de production ;

·        de faire des calculs de vos couts sur la base d’informations fiables ;

·        d’établir des prévisions en ce qui concerne vos charges et vos produits ;

·        de gérer plus facilement vos stocks.

Quels sont les instruments de la comptabilité de gestion ?

La comptabilité de gestion fait appel à cinq (05) instruments essentiels.

La méthode des couts variables

Ici, le comptable ne prendra en compte que les frais entrant dans le processus direct des produits et services constituants les principales activités de l’entreprise. Cette méthode permet ainsi de déterminer la valeur limite de rentabilité de l’entreprise.

La méthode des couts complets

Le but avec cette méthode est de procéder à un rapprochement du coût de production d’un produit donné à son coût de revient. Cette approche permet d’évaluer le prix de vente qui serait idéal pour ce produit.

La méthode des couts directs

Celle-ci permet au responsable de prendre effectivement en compte l’ensemble des couts liés à la production. On parle ici des couts directs, des couts fixes et des couts indirects.

La méthode ABC (Activity Based Costing)

Cette méthode rejoint celle des couts complets. En revanche, elle se concentre plus sur les différentes tâches et activités mises en oeuvre dans le processus de production. 

Les avantages du PIM pour le e-commerce
L’injonction de payer : comment la mettre en oeuvre ?